Recherche de volontaires, partenaires associatif,groupe de scouts pour venir en aide aux défavorisées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONSTRUCTION DE LATRINES ÉCOLOGIQUES

Description:

Il faut bien comprendre que dans les villages de Gape-Alokpa et Gape-Adzido aucune maison ne dispose de toilettes internes.

La plupart du temps les habitants vont faire leurs besoins aux alentours, dans la brousse. 

L’absence de WC est problématique pour différentes raisons.

D’une part, cela participe à la propagation de maladies car les défécations multipliées dans la terre ou dans l’eau engendrent la prolifération de bactéries et donc à terme de maladies.

D’autre part, certains enfants se perdent ou se blessent en s’éloignant des habitations.

Ce qui est intéressant avec la construction de latrines c’est que cela permet de remédier à un problème de santé publique tout en créant une nouvelle ressource pour le village.

En effet, en réalisant des latrines écologiques, il est possible de réutiliser l’urine et les matières fécales comme fertilisant dans l’agriculture. Aussi, cet engrais, entièrement gratuit permettra de booster l’agriculture locale et à terme de devenir une source de revenus, car cet engrais, en quantité suffisante pourra être commercialisé.

Le principe de ces latrines est la séparation des urines des matières fécales.

Le bidon placé au soleil pendant une quarantaine de jours, pour que tous les germes pathogènes disparaissent, donnent un liquide riche en azote. En arrosant la terre de cette urine « stérilisée » puis d’eau plus d’un mois avant la semence, on prépare la terre.

Les matières fécales sont, elles, recueillies dans une fosse (principe des toilettes dites « à la turque »).

De temps en temps, il faut ajouter dans la fosse de la cendre pour éviter les odeurs mais il n’est pas nécessaire d’ajouter quoi que ce soit d’autre.

Une fois la fosse pleine, il faut la laisser reposer pendant six mois au moins. Afin que le phénomène de déshydratation soit le plus rapide possible, il faut penser à orienter pour qu’elle soit face au soleil.

Afin que cela soit utilisable, il est donc nécessaire de créer au minimum des toilettes, pour pouvoir les utiliser en alternance.

 

2) Objectifs

Objectif général

Favoriser chez les populations rurales défavorisées une bonne condition sanitaire 

Objectifs spécifiques

1. Pallier au manque d'infrastructures  sanitaires en milieu rural

2. Participer à la construction des équipements socio collectifs dans les milieux défavorisés.

 

II-MOYENS

1) Moyens humains

- Les volontaires de M.H.J.V.D

- Comité  Villageois Développement (CVD) du village d’accueil

2) Moyens matériels

- Ciment, pèles, truelles, taloches, marteaux, brouettes, pinceaux, peinture, Echelles, de l’eau etc…

 

PÉRIODE DE RÉALISATION:

Tout au long de l'année 2022

DURÉE

Selon la disponibilité du volontaire

Pour plus d'informations, contacter nous par mail ou whatsapp :

E-mail : jeunesse.mhjvd@gmail.com / whatsapp :+22898577382

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTORIQUE DU VILAGE DE GAPE-ALOKPA

Etant tous originaires de Notsè parce que descendant des Ewés. Après l’exode de Notsè, nos aïeux se sont installés à Gapé-Centre. Etant toujours à la recherche d’une bonne terre et le mieux être, ils ont quitté Gapé-Centre pour arriver à Gapé-Kpévé. Là, ils sont menacés par des maladies qui les emportaient à l’au-delà. Dépassés par les évènements, ils ont encore décidé de traverser le fleuve Zio. C’est au cours de cette traversée que le chef de fil le sieur GBOGBANOU a rencontré le vieux ADELAVE à qui il signifiait qu’il est à la recherche de terrain cultivable. Bonne occasion pour ADELAVE de déclarer à GBOGBANOU que lui aussi est à la recherche d’une femme pour son enfant LE BLE.C’est ainsi qu’il a eu échange du terrain d’ADELAVE contre la fille ALODZESSI de GBOGBANOU.

 

ORIGINE DU NOM ALOKPA

Le terrain acquis était couvert de forêt parsemée des épines. Pour pouvoir pénétrer et défricher,  il faut avoir la main forte d’où le nom ‘’ALOKPA’’

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE

GAPE-ALOKPA est situé à 57 km de Lomé( la capitale) et à 12 km du coté Nord-Est de TOVEGAN, 6km de Gapé-Kpodji coté Nord, 3km de Gapé-Yirodo coté Est et du coté Ouest le village AVENON.

 

ACTIVITES PRINCIPALES:

La population est essentiellement  agricole.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTORIQUE DU VILLAGE DE GAPE-ADZIDO

 

Le village Adzido est fondé après l'exode des Ewé de Notsè en 1720 par le chasseur FETSE, fils de DZINAKE. Ce dernier était le chef surpême de tout le canton de GAPE, précisement GAPE-CENTRE. Le milieu était giboyeux de sangliers et autres, FETSE a voulu s'y installer pour sa chasse.Il était suivi d'autres personnes telles que : SIABI, AGBEWU, AGAMA ...

Le fondateur dudit village, FETSE avait confié l'administration d'Adzido à SIABI, un homme célèbre de GAPE, suivi de son fils GAGLO, celui-ci de son vivant confia le pouvoir à son fils BOUNOUASSI.

A la mort de ce dernier il y a eu un vide exécution durant lequel SIABI, un de ses notables assuma l'intérim. Après celui-ci ABOTSI Afefou a usurpé le pouvoir, ce qui à provoqué le mécontentement de la famille royale. Ceci étant cette dernière a utilisé les grands moyens pour retirer le pouvoir.

C'est William qui est devenu chef du village ADZIDO de 1972 à 2015 où il s'est fait remplacer par son neveu Kosi GAGLO III suite à son invalidité pour éviter l'amère expérience vécue par la famille royale. Ce dernier fut intronisé le 18 Juillet 2015.

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE :

Adzido est un village de la préfecture de Zio, une des préfectures de la Région Maritime. Il est situé au Nord de Lomé (La capitale du Togo) et est distant de 73 km de cette dernière.

 

ACTIVITES PRINCIPALES: 

La population d'ADZIDO est paysane.